• Accord'âme

Un grand ménage de printemps - Médecine chinoise


Dès le début février, à la deuxième nouvelle lune après le solstice d’hiver, la saison du printemps débute pour la médecine chinoise et non à la date du 20 mars qui est l’arrivée officielle du printemps sur notre calendrier. Que se passe-t-il alors? "L’énergie qui, en hiver, protégeait nos viscères, revient à la surface pour nourrir muscles et tendons, redonner de la clarté à nos yeux et un teint lumineux à notre peau, explique le Dr Michel Frey, acupuncteur. Grâce à la force de l’énergie du foie et de la vésicule biliaire."

Ralentis par l’hiver, nos organismes ont besoin d’être réveillés, la médecine chinoise propose de faire un "Grand MÉNAGE de printemps" pour rééquilibrer l’énergie.

Le début du printemps constitue ainsi la période idéale pour "détoxiner" l’organisme.

RÉVEILLER SON ORGANISME

Le printemps est une période de construction : on bâtit des plans, on fait des projets. C’est aussi le moment où l’on recommence à sortir, à prendre l’énergie de l’extérieur, pour se préparer à la période de pleine activité qui culmine en été. Il est donc recommandé de s’oxygéner dans les espaces ouverts.

Pour favoriser le réveil de nos muscles, tendons et articulations, rien de tel que le jogging, ou quelques exercices de qi gong ou de tai-chi, le matin de préférence.

Levez-vous de bonne heure. Prenez le temps de vous oxygéner, étirez-vous, assouplissez votre corps.

CONTENIR SES ÉNERVEMENTS

Cela pourra vous surprendre, mais l’état de notre foie n’a pas que des incidences sur le plan physiologique. "En médecine chinoise, tout est somatopsychique, explique Jean Motte. Les émotions sont dans les organes, pas dans le cerveau." Ainsi, un excès d’énergie dans le foie se traduira par un comportement irritable et des flambées de colère. À l’inverse, une personne dont le foie sera trop fatigué et en vide d’énergie connaîtra un manque de tonus (physique, mais également psychique), des difficultés à prendre des décisions et fera preuve d’une certaine lâcheté face aux événements. Il s’agit donc d’apprendre à bien gérer ses émotions, et d’être particulièrement vigilant vis-à-vis de la colère, qui risque de s’exprimer de façon plus virulente.

Le conseil de l’acupuncteur :

D’abord, essayez d’éviter les conflits en cultivant une attitude d’ouverture et de lâcher-prise. Pour retrouver le calme et la sérénité intérieurs, prenez chaque jour un temps pour vous relaxer.

L’exercice de méditation :

À pratiquer 5 min plusieurs fois par jour… Assis sur une chaise ou en tailleur sur un coussin, le dos bien droit, la nuque étirée et le menton légèrement rentré. Les yeux sont mi-clos et le regard posé devant vous.

Détendez votre corps et concentrez-vous sur l’air qui entre et qui sort de vos narines ou, si vous préférez, sur le mouvement de votre respiration dans votre abdomen.

Ne cherchez pas à modifier le rythme de votre respiration. Si des pensées ou des émotions surviennent, ne les chassez pas, ne les suivez pas mais revenez tout doucement à la concentration sur le souffle.

Cet exercice vous permettra de vous recentrer et d’apprendre à mieux gérer les perturbations émotionnelles.

MÉDECINE CHINOISE : CHOISIR LES ALIMENTS BONNE SANTÉ

L’alimentation va jouer également un rôle très important pour vous aider à passer un printemps en pleine forme. On limitera le plus possible les sucres, les graisses et l’alcool. L’assimilation des aliments doit se faire avec modération, pour éviter les risques d’hyperactivité du foie. On évitera aussi les excitants, comme le café.

Que faire en pratique ?

Pour détoxifier l’organisme, faites une cure d’artichauts violets et de radis noirs. Vous pouvez aussi prendre des infusions ou des gélules de chardon-Marie qui draineront l’organisme.

Buvez un demi-citron pressé le matin dans un demi-verre d’eau. C’est un moyen très simple et efficace de prendre soin de votre vésicule biliaire.

Les aliments à la saveur douce sont des fortifiants de la sortie de l’hiver pour les Chinois. Ils stimulent la fonction de la rate et celle de l’estomac. Privilégiez donc l’ail, les champignons, le fenouil, les oignons, le potiron, le riz, les petits pois, les crevettes, l’agneau, le jambon, le poulet, le mouton, les laits de brebis et de chèvre…

Privilégiez aussi les aliments riches en vitamine A (foie de morue, de poulet, persil, pissenlit, mâche, potiron, endives…). Elle stimule la vision, la croissance osseuse et favorise la cicatrisation.

N'hésites pas à vous faire accompagner par des professionnels tels que Naturopathe, acupuncteurs, énergéticiens...

Source : extrait du site yang-sheng.org/medecine-chinoise


© 2017 Association Accord'Âme

Tous droits réservés

Mentions légales

  • Facebook Social Icon