• Accord'âme

Parts d'ombre et de lumière : loup noir/loup blanc



Nous apprécions beaucoup « La légende des deux loups ». Il s’agit d’une légende amérindienne qui peut aider à mieux comprendre que nous portons en nous nos parts d'ombre et de lumière..


Nous vous laissons découvrir ou redécouvrir cette légende et ce qu'elle vous inspire.





Un matin, un vieux Cherokee voit son petit-fils en colère, suite à une dispute avec son meilleur ami. Il vient vers lui, et lui raconte une histoire, celle d’un combat ordinaire - celui que mène chaque être humain sur Terre.


« Il y a un combat en moi. C’est un combat terrible entre deux loups. L’un est « le mal » – il est la colère, l’envie, le chagrin, le regret, la cupidité, l’arrogance, l’apitoiement, la culpabilité, le ressentiment, l’infériorité, le mensonge, la fausse fierté, la supériorité et l’ego.


L’autre est « le bien » – il est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi.


Le même combat se déroule à l’intérieur de toi et à l’intérieur de tout le monde. »


Le petit-fils réfléchit pendant une minute puis demande à son grand-père: « Lequel des deux loups gagne ? »

Le grand père répond : « Celui que tu nourris. »


C’est ainsi que se termine la première version qui nous invite à choisir de nourrir en nous le "bon" loup en attirant le positif et d'écarter le "mauvais" loup négatif dans notre vie. Or, cela nous amène à vivre dans une forme de dualité qui ne semble pas si juste que cela car nous opposons ici nos parts de lumière/ombre.


Sur un site, nous avons trouvé le texte complémentaire à cette légende et nous vous le partageons car il résonne juste. Le texte ci-dessus oppose le loup blanc/loup noir en conservant la dualité. Or nous devons trouver un équilibre entre l'ombre/lumière et en faire une force et en tirer le meilleur et c'est ce que dit la suite de cette légende.


Le vieux Cherokee répond simplement : « Si tu les nourris correctement, ils gagnent tous les deux. »

« Tu vois, si je choisis seulement de nourrir le loup blanc, le noir se cachera en attendant que je devienne distrait ou faible et il sautera pour obtenir l’attention qu’il recherche. Il sera toujours en colère et combattra toujours le loup blanc.


Mais si je le reconnais, il est heureux et le loup blanc est aussi heureux et nous gagnons tous. Car le loup noir a beaucoup de qualités – la ténacité, le courage, l’intrépidité, la volonté et une grande pensée stratégique – dont j’ai parfois besoin et dont le loup blanc manque.

Et le loup blanc a de la compassion, de l’attention, de la force et la capacité de reconnaître ce qui est dans l’intérêt de tous. Tu vois, le loup blanc a besoin du loup noir à ses côtés.


Nourris seulement l’un des deux et l’autre sera affamé et deviendra incontrôlable.


Si tu nourris et prends soin des deux, ils te serviront bien et ne feront rien qui ne fasse partie de quelque chose de plus grand, de bon, de relié à la Vie.

Nourris les deux et il n’y aura plus de combat interne pour avoir ton attention. Et quand il n’y a pas de combat à l’intérieur de toi, tu peux entendre la voix de ton savoir intérieur qui te montre ce qui est juste en toutes circonstances. »


Ce complément invite à l’acceptation de soi, dans sa globalité, autant avec ses qualités et ses parts d’ombre. Et c’est de toute façon en reconnaissant et en acceptant ses parts d’ombre que nous pouvons vivre plus en paix et profiter des qualités et de la force que cela nous insuffle.

« Acceptez tout ce que vous voyez. Acceptez-vous entièrement tel que vous êtes. C’est le début de la sagesse. » Ruth Fishel (S’Aimer un jour à la fois)

Source : http://www.vive-demain.com/suite-de-legende-deux-loups

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout